Notre guide pour tout savoir sur le G-code

Qu'est-ce que le G-code ?

À l'origine, les machines à bois et à métaux étaient actionnées manuellement et commandées par des manivelles. La force humaine a été lentement remplacée par la machine à vapeur puis par l'électricité, mais les machines sont restées contrôlées manuellement jusqu'au milieu du 20e siècle.

Dans les années 40, John T. Parsons a monté un servomoteur sur les manivelles pour les automatiser et a été l'un des pionniers de la commande numérique pour les machines-outils.

 Plus tard, dans les années 50, des ingénieurs du MIT ont développé un langage pour communiquer avec la machine. C'est ainsi que le G-code est né - un langage vous permettant d'envoyer des informations à une machine, de lui dire où aller, à quelle vitesse, ainsi que ce qu'elle doit faire en chemin. Il a aujourd'hui été accepté comme le langage universel pour le fraisage numérique. 

Comment fonctionne le G-Code ?

Le G-Code est constitué de chaînes de lettres et de chiffres comme celle-ci, comprenant différentes classes de commandes machine :

Odoo • A picture with a caption
An example of a G-code section

Il existe différents types de codes : 

1/ Les codes qui commencent par G sont des fonctions de préparation, qui indiquent une tâche spécifique à la machine telle que :

  • "Fais un trou"

  • "Fraise une ligne"

  • "Move there"

2/ Les codes qui commencent par M sont des commandes machine diverses. Elles sont généralement utilisées pour mettre en marche ou arrêter quelque chose, comme une broche ou un système de refroidissement.

3/ Les codes qui commencent par D, H ou T définissent les outils à utiliser et les compensations à utiliser avec cet outil.

4/ Enfin, les codes qui commencent par F ou S définissent les vitesses de déplacement et de rotation de la machine. Littéralement "Feed" et "Speed". Pour plus d'informations, consultez notre article éponyme.

Les différents codes du code G sont divisés en groupes. Une ligne de code G est composée de plusieurs fonctions, mais ne peut contenir qu'une seule action par groupe, afin d'éviter les erreurs. Par exemple, on ne peut pas demander à la machine de percer et de tarauder un trou en même temps.

Pour découvrir les différents groupes de G-code et les paramètres de chaque fonction, il existe des tableaux de référence, comme celui de LinuxCNC.

Est-il utile d'apprendre le G-code ?

À l'origine, le code G était directement saisi à la main dans les machines. Aujourd'hui, c'est le logiciel de FAO qui vous permet de générer les commandes à l'aide du post-processeur adapté à votre machine. Ils permettent également de générer des mouvements beaucoup plus compliqués que ce qui pourrait être fait manuellement.

Il n'est donc pas nécessaire d'apprendre le code G. Cependant, la connaissance des bases vous permet de vous repérer rapidement dans le code lors d'un usinage, de trouver certaines erreurs ou d'apporter des modifications rapides à partir du logiciel de contrôle.

Pour en savoir plus sur les logiciels de commande CNC, consultez notre article ici.

Par exemple, les commandes suivantes peuvent être très utiles : 

  • G0: Moves at rapid speed (linear interpolation)

Exemple : G0 X30 Y45 déplace la machine à la coordonnée de travail (30,45) à vitesse rapide.

  • G01 : déplacement à la vitesse de travail (interpolation linéaire).

  • G02 : Mouvement dans le sens des aiguilles d'une montre (interpolation circulaire).

  • G03 : mouvement dans le sens inverse des aiguilles d'une montre (interpolation circulaire).

  • F : permet de modifier la vitesse d'une opération

Y a-t-il des spécifications du G-code en fonction des machines ou des programmes utilisés ?

Oui, et c'est l'un des inconvénients du G-code. Bien que la plupart des fonctions standard soient identiques, chaque grand fabricant comme Haas, Fanuc ou Siemens a également ajouté ses propres codes. Vous devez donc utiliser le post-processeur adapté à la machine que vous utilisez à partir du logiciel de FAO. Le code G, développé à l'origine pour les fraiseuses, est également utilisé par les imprimantes 3D qui ajoutent de nouvelles fonctions.

Pour en savoir plus sur l'installation du post-processeur Mekanika pour Fusion360, veuillez vous référer à notre article ici.

À propos de Mekanika

Mekanika est une start-up belge basée à Bruxelles, dont l’ambition est de rendre la production locale plus accessible. Depuis 2019, elle produit des machines de bureau destinées à l’impression textile et à la fabrication numérique de pièces en bois et en métal, reconnues pour leur qualité et facilité de prise en main, et leurs plans open source permettant aux entrepreneurs d’adapter leurs machines à leurs besoins spécifiques.  

Visitez notre shop pour en savoir plus, ou nos tutoriels pour continuer votre apprentissage.



Partager ce poste
Your Dynamic Snippet will be displayed here... This message is displayed because you did not provided both a filter and a template to use.
Se connecter pour laisser un commentaire.
Quels sont les meilleurs logiciels CNC du marché ?
Notre comparatif.